ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Pays de la Loire

Production et conso durable

Action régionale

Production durable

Consommation durable

Approche site

Bien prendre en compte les différents aspects environnementaux dans la gestion de son site a notamment pour conséquence une meilleure maîtrise

  • du fonctionnement interne de l'entreprise (les indicateurs environnementaux sont aussi des indicateurs de fonctionnement),
  • des risques (réglementation, relations avec le voisinage, accident),
  • des coûts environnementaux.

De plus, c'est un projet à même d'améliorer l'image de l'entreprise, et de susciter une forte adhésion de tout son personnel.

  • Reconnaissance de la démarche

Une telle démarche peut être valorisée par une reconnaissance internationale (ISO 14001 ou Règlement Européen Eco-Audit – EMAS) ou nationale (1.2.3 Environnement).

Pour des approches plus modestes en PME, le dispositif EnVol propose une valoraisation basée sur le 1er niveau de la démarche 1.2.3 Environnement.

Guides méthodologiques et autres outils

Des outils spécifiques et des guides méthodologiques adaptés facilitent réflexion et prise de décision :

  • DIESE (Démarche intégrée environnement sécurité dans les entreprises) – outil méthodologique pour la mise en place d’un système de management
  • Clic’ADEME SSE (DVDrom pour la mise en œuvre d’actions de sensibilisation dans les domaines de la santé, de la sécurité et de l’environnement)
  • Bilan GES, approche d'évaluation globale de l’impact de l'entreprise sur l’effet de serre
  • Communication responsable

 Consultez nos exemples à suivre sur la page dédiée.

Haut de page

Approche produit

Cette démarche, encore appelée « éco-conception » conduit à concevoir ou à améliorer les produits de manière à minimiser l'ensemble de leurs impacts sur l'environnement, à toutes les étapes de leur cycle de vie.

En savoir + sur le site national de l'ADEME.

Pour connaître les aides financières sur ce sujet en Pays de la Loire, voir la rubrique ci-dessous "Pour monter votre projet - Approche Produit".

Retrouvez les outils mis à votre disposition

  • Outils d’évaluation sur le site de l’Ademe : Base impact (avec accès à l'outil Bilan Produit)
  • Outil méthodologique d’éco-conception ECOFAIRE : télecharger l'introduction à l'outil (PDF - 491.6Ko). L'outil est disponible sur simple demande à cette adresse (précisez vos coordonnées postales et téléphoniques dans votre demande)
  • Autres outils d’éco-conception sur le site de l’ADEME
  • RENO (réseau eco-conception Nord Ouest) : ce réseau regroupe les acteurs souhaitant promouvoir l'éco-conception dans les entreprises, et ce sur les régions Bretagne, Poitou-Charentes, Centre, Basse Normandie et pays de la Loire. On y retrouve essentiellement des acteurs institutionels, des bureaux d'études, des organismes de formation et de recherche. Il propose notamment une cartographie des acteurs de l'éco-conception. Accéder au site du réseau ou à la cartographie.

Consultez nos exemples à suivre sur la page dédiée.

Pour monter votre projet - Approche Produit

  •   Cahier des charges type

Les cahiers des charges, proposés par l'ADEME, permettent de préciser les besoins et  facilitent ainsi le dialogue entre les parties (entreprises et collectivités d'une part, bureaux d'études et cabinets conseils d'autre part).

Télécharger le cahier des charges sur www.diagademe.fr.

  •   Listes de bureaux d'études

La liste des bureaux d'étude est non exhaustive et donnée à titre informatif. Il ne s'agit pas d'une labellisation des bureaux d'étude par l'ADEME mais d'une inscription déclarative de ces derniers.

Télécharger la liste des bureaux d'études Eco-conception (PDF - 30Ko).

  • Dossier de demande d'accompagnement financier (PME uniquement)

Ce dossier est à compléter et à faire parvenir à l’ADEME avant d’engager l’opération, les aides sont accordées dans le cadre de la convention Etat-ADEME-Région.

Télécharger le dossier de demande d'aide (DOC - 397.3Ko) (DOC - 397.3Ko) et la fiche aide entreprise (DOC - 875.5Ko) (DOC - 875.5Ko), (pour les associtions, télécharger la procédure spécifique).

Eco-consommation

Nos modes de consommation contribuent aux émissions de gaz à effet de serre et de polluants divers ainsi qu’à la production de déchets.

Par notre action nous travaillons à aider l'Etat, les collectivités, les entreprises et les particuliers dans leurs modes d'achats étayant ainsi le splans climats territoriaux et les plans et programmes locaux de prévention. En effet, il est préférable de privilégier des produits responsables, c’est-à-dire peu ou pas emballés, d’une provenance géographique proche, ou encore au mode de production respectueux de l’environnement et socialement acceptable.

Dans le cadre de la convention annuelle Etat-ADEME-Région, l’ADEME soutient les projets éco-responsables et cherche à conduire les collectivités, le grand public, les entreprises et les associations à mieux connaître l’impact de leur consommation et la manière dont il peut être réduit.

Ces sujets sont principalement abordés à l’échelle des territoires, que ce soit dans les Plans Climat Energie Territoriaux (notamment grâce à l'outil Coach carbone et à son volet alimentation ou dans les plans départementaux et les programmes locaux de prévention de déchets).

En termes d’achats domestiques ou professionnels, les éco-labels permettent d’identifier les produits plus respectueux de l’environnement.

En savoir + sur les Ecolabels : 

En savoir + sur les achats responsables : 

Haut de page

Communication responsable

Entreprises, collectivités, associations, particuliers... communiquent pour transmettre des messages publicitaires, commerciaux, idéologiques…

Chaque jour, des milliers d’événements rivalisent de créativité, un nombre impressionnant de publications révèlent leurs caractères, des tonnes de papiers font vibrer les photocopieurs, des milliers de kilomètres sont parcourus par des clients, visiteurs, festivaliers… souhaitant partager du temps, des informations, des émotions.

Vivre ensemble nécessite une communication savamment orchestrée, une communication vivante et ancrée dans la société qu’elle représente, engagée sur le chemin d’une citoyenneté en prise directe avec les problématiques environnementales et éthiques.

Eco-communiquer, c'est avant tout respecter et encourager les acteurs (collaborateurs, stagiaires, clients, fournisseurs…) impliqués au quotidien pour réduire les impacts sur l'environnement des métiers de la communication en limitant :

  • La consommation de ressources naturelles (énergie, papiers, emballages...)
  • L’utilisation de produits dangereux (encres, solvants...)
  • La production de déchets
  • Les pollutions liées aux transports...

Dans le cadre d’un festival, par exemple, le transport représente en moyenne 70 à 80 % des émissions de gaz à effet de serre tandis que l’éclairage consomme l’essentiel du budget d’électricité. La restauration quand à elle génère beaucoup de déchets. Chaque poste de dépense peut donc être évalué et donner lieu à des évolutions progressives afin de réduire son impact environnemental.

Il suffit souvent d’une meilleure connaissance des enjeux et des solutions existantes pour acquérir les bons réflexes en s’inspirant des conseils et bonnes pratiques en la matière.

Au niveau régional, l'ADEME apporte conseils, repères, outils et  contacts pour devenir un éco-communicateur averti !

En savoir + sur l'éco-communication :